Accueil > Expositions >> A voir en ce moment

Dans le but de réduire les risques de transmission de la Covid-19, nous mettons tout en oeuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

Dans ce cadre, du gel hydroalcoolique est à votre disposition et le port du masque reste conseillé.

 

 

Sols majeurs

du 9 avril au 30 novembre 2022

 


Avec sa dernière création, le muséum de Bourges vous propose un voyage extraordinaire.

Pas sur Mars, non, juste là sous nos pieds. Prenez une grande inspiration et plongez dans le sol à la découverte du premier mètre de terre. 

Dans une mise en scène immersive et poétique des artistes Dominique Rousseau et Charlotte Rodon, nous vous invitons à explorer l’une des ultimes terra incognita

L’exposition « Sols majeurs » présente les dernières découvertes scientifiques qui font de ce milieu l’un des plus fascinants et importants face aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain.

La révolution de la terre est en cours, devenons Homo terrestris.

 
 

Voir le teaser de l'exposition

 

L’exposition « Sols Majeurs » présente également des travaux des élèves du collège Sainte Marie de Bourges, du Lycée agricole du Subdray ainsi que des étudiants de l’IUT de Bourges.

Dominique Rousseau
« Je suis né en 1953 au Mans en France.
Enfance "nomade" au Vietnam, au Cameroun, en Côte d'Ivoire et en Tunisie.
A Abidjan, je remplissais mes carnets de dessins "surréalistes" et à Tunis, j'ai organisé ma première exposition en 1970.
Après des études d'architecture, j'ai travaillé en Algérie et en Côte d'Ivoire.
De 1988 à 2014, j'ai enseigné les arts plastiques à Angers.
 
Pendant longtemps, j'ai travaillé sur le papier (dessin, gravure, lithographie).
C'est donc naturellement que je me suis intéressé à la matière même du papier. Créer sur papier a profondément renouvelé mon travail et m'a fait découvrir de nouvelles sensations. 
Tisser. Peindre. Gestes rassemblés dans la fluidité de l'art du papier, les couches successives de fibres mêlées aux impressions et pigments, par strates formeront la géologie fossile de mes papiers. J'ajoute l'impression pour l'encre et le gaufrage. Et l'installation pour l'espace, la transparence et la lumière. »
 
 
Charlotte Rodon, âgée de 36 ans, est artiste plasticienne et vit dans un petit village au cœur de la chaîne des Puys, tout près de Clermont-Ferrand (63).
C'est dans ce paysage naturel qu'elle puise son inspiration à des fins créatives.
 
Ses études à l'école des arts et industries graphiques Estienne (Paris 75) et aux Beaux-arts de Caen (14) l'ont tout d'abord amenée à travailler la photographie documentaire. C'est au cours de ces dernières années que le dessin a naturellement pris une place majeure dans sa création.
Aujourd' hui, ce besoin de raconter notre environnement naturel la guide vers un travail plastique où l'art et la science se mèlent.
 

Pour approfondir votre connaissance sur le milieu qu'est le sol, n'hésitez pas à emprunter les documents issus de la sélection de livres et de films proposée par le réseau des Bibliothèques de Bourges :

Biblio-filmographie Sols majeurs
 

Planète chauve-souris

       Une autre vision de la nuit...

Partez à la découverte des chauves-souris en parcourant les sept secteurs de l'exposition :

Les adaptations
Au cours de l’évolution, la main de la chauve-souris s’est transformée en aile. De nombreuses modifications anatomiques, pour accompagner cette adaptation, sont visibles sur l’ensemble de son squelette.

Les diversités
Les chauves-souris ne sont pas réparties uniformément dans le monde.
A l’échelle du globe toutes les chauves-souris ont un air de famille mais la variabilité morphologique reste très importante.
Ces variations interfèrent sur le comportement des espèces.

Les menaces
L’homme et la chauve-souris cohabitent depuis des milliers d’années. Du point de vue des chauves-souris, le bilan de cette promiscuité est mitigé.

La paléontologie
L’origine des chauves-souris est encore une énigme et la découverte de spécimens vieux de plus de 50 millions d’années ne l’a pas résolue puisqu’on y retrouve de véritables chauves-souris avec toutes les acquisitions pour l’adaptation au vol.

Le vol
Les avantages du vol sont importants et variés. Cependant ils ont un prix : voler n’est ni aisé physiquement, ni gratuit en énergie.

Le sonar
Les espèces européennes utilisent une gamme de cris compris entre 10 et 110 kHz (ultrasons) émis en fréquence modulée ou constante. Ces émissions varient en fonction des espèces, des individus, du milieu où elles évoluent et des proies disponibles.

Les régimes alimentaires insectivores
L’analyse du guano montre des régimes alimentaires variés. Les espèces d’une même zone géographique se répartissent en fonction de leurs préférences que ce soit pour leurs terrains de chasse ou les insectes proies.
 

Retrouvez tout sur la préparation de l'exposition et les partenaires sur la page "Productions du muséum - l'exposition du muséum".

Mentions légales|Crédits|Plan du site

Copyright © 2009 Muséum d'histoire naturelle de Bourges