Accueil > Expositions >> A voir en ce moment

Les experts au muséum

15 septembre - 3 décembre 2017 

Au fil des ans, le muséum de Bourges s'est fait une spécialité, celle d'intégrer la nature dans un certain nombre de projets locaux d'envergure. Ces conseils en génie écologique ont un but principal : ouvrir les collectivités, les sociétés ou les industriels à l'idée d'un partage du territoire avec la faune sauvage. 
 
De septembre à décembre 2017 quelques aventures originales - qui ont souvent été menées en toute discrétion - sont présentées. Certaines réalisations sont déjà effectives, d'autres vont se concrétiser dans le futur.  
Cette exposition est aussi une invitation à réfléchir à l'idée que la nature soit capable de s'adapter à nos changements de mode de vie.... tant que l'on fait l'effort de lui conserver une place.

 

5 actions sont concernées :

► Des ponts aux chaussées
Mission : Adapter les infrastructures routières et les ouvrages d’art pour les chauves-souris. 
► Le bon plan… climat
Mission : Maintenir les chauves-souris dans les immeubles rénovés pour l’isolation.
► Des pales et des ailes
Mission : Réduire la mortalité des chauves-souris dans le cadre du développement éolien régional.
► Objectif trames noires
Mission : Permettre aux espèces qui craignent la lumière de se maintenir dans les zones urbanisées. Négocier l’idée d’un seuil de lumière acceptable pour la faune.
► La tuilerie à chauves-souris
Mission : Partager un bâtiment entre une zone consacrée au tourisme et un gîte pour une colonie de mise-bas de 800 femelles.
 

Planète chauve-souris

       Une autre vision de la nuit...

Partez à la découverte des chauves-souris en parcourant les sept secteurs de l'exposition :

Les adaptations
Au cours de l’évolution, la main de la chauve-souris s’est transformée en aile. De nombreuses modifications anatomiques, pour accompagner cette adaptation, sont visibles sur l’ensemble de son squelette.

Les diversités
Les chauves-souris ne sont pas réparties uniformément dans le monde.
A l’échelle du globe toutes les chauves-souris ont un air de famille mais la variabilité morphologique reste très importante.
Ces variations interfèrent sur le comportement des espèces.

Les menaces
L’homme et la chauve-souris cohabitent depuis des milliers d’années. Du point de vue des chauves-souris, le bilan de cette promiscuité est mitigé.

La paléontologie
L’origine des chauves-souris est encore une énigme et la découverte de spécimens vieux de plus de 50 millions d’années ne l’a pas résolue puisqu’on y retrouve de véritables chauves-souris avec toutes les acquisitions pour l’adaptation au vol.

Le vol
Les avantages du vol sont importants et variés. Cependant ils ont un prix : voler n’est ni aisé physiquement, ni gratuit en énergie.

Le sonar
Les espèces européennes utilisent une gamme de cris compris entre 10 et 110 kHz (ultrasons) émis en fréquence modulée ou constante. Ces émissions varient en fonction des espèces, des individus, du milieu où elles évoluent et des proies disponibles.

Les régimes alimentaires insectivores
L’analyse du guano montre des régimes alimentaires variés. Les espèces d’une même zone géographique se répartissent en fonction de leurs préférences que ce soit pour leurs terrains de chasse ou les insectes proies.
 

Retrouvez tout sur la préparation de l'exposition et les partenaires sur la page "Productions du muséum - l'exposition du muséum".

De nombreuses manifestations accompagnent cette exposition.
La page "Venir au muséum - Conférences/évènements" vous présente celles qui auront lieu au muséum.

Mentions légales|Crédits|Plan du site

Copyright © 2009 Muséum d'histoire naturelle de Bourges